vendredi 4 janvier 2008

Agnosticisme

Certaines définitions se refusent obstinément à la compréhension immédiate, pour des raisons qui m’échappent. C’est le cas pour les définitions de l’agnosticisme : qu’est-ce exactement qu’un agnostique ? En principe, ça désigne en général, si j’ai bien compris, celui qui sans croire en Dieu (ou en une quelconque entité définie de ce genre) en accepte néanmoins la possibilité. Mais le doute subsiste dans mon esprit. La démarche logique dans ce genre de cas consiste à aller faire un tour dans un dictionnaire.
Agnosticisme, nom masculin
Doctrine philosophique qui déclare l'absolu inaccessible à l'esprit humain et professe une complète ignorance touchant la nature intime, l'origine et la destinée des choses.

Larousse

Gné ? Alors je sais pas pour vous, mais cette définition pour simplifiée qu’elle soit, n’aide en rien à l’appréhension immédiate de la signification du mot. Essayons autre chose.
Agnostique, adjectif et nom.
Du grec agnôstos « inconnu, inconnaissable ».
1) Relatif à l'agnosticisme
2) Qui professe l'agnosticisme, le scepticisme par impossibilité ou refus de croire sans possibilité de vérification. "Il est agnostique, mais non pas athée."Un spiritualiste agnostique.

***

Agnosticisme, nom masculin
Doctrine qui considère que l'absolu est inaccessible à notre connaissance, ou écarte les spéculations métaphysiques comme inutiles.

Le Grand Robert

Great ! Nous voilà bien avancé. Euuu… et Universalis ?
Terme créé en 1869 par un disciple de Darwin, T. H. Huxley (1825-1895). Il devrait signifier le contraire de gnosticisme, c'est-à-dire le refus d'une connaissance de type supérieur (procédés d'explication suprarationnels). En fait, « agnosticisme » a eu à l'origine un sens précis : exclusion de toute métaphysique, de toute ontologie. Son usage actuel ne laisse pas d'être ambigu ; il désigne soit les doctrines qui, sans récuser un ordre de réalité inaccessible aux sens et à la raison, estiment qu'aucun moyen de le connaître ne nous est offert (ce sens était celui de Littré), soit les doctrines qui tiennent que l'inconnaissable, échappant à tout jugement, échappe au jugement d'existence : il n'y a pas lieu de réserver l'existence de ce qui ne peut être objet de science (telle était la position de Le Dantec, qui concluait à l'athéisme, tout en se déclarant agnostique et « plein d'admiration » pour ce qu'il ne pouvait savoir). Dans la pratique, agnosticisme est synonyme de scepticisme en matière philosophique ou religieuse. Terme vague mais commode, équivoque mais caractéristique, il résume l'effort du XIXe siècle pour délimiter les domaines où opère la connaissance positive et pour discréditer ceux où elle n'opère pas.

Henry DUMÉRY
© Encyclopædia Universalis 2004, tous droits réservés

Gasp… Wikipedia ?
L'agnosticisme est la position philosophique selon laquelle la vérité de certaines propositions (le plus souvent théologiques, concernant l'existence de Dieu, des dieux, etc.) est inconnue ou inconnaissable. C’est une pensée fondée sur le doute. La vérité absolue est incertaine.

L'agnosticisme est souvent rapproché, à tort, d'autres courants philosophiques ou confondu avec eux. Contrairement à l'athéisme, il ne conteste pas l'existence du divin mais la possibilité même, présente ou définitive, de démontrer le caractère divin ou surnaturel d'une révélation ou d'autres possibilités de connaissance. Il est à différencier du scepticisme philosophique, qui propose de rester dans l'incertitude à propos de toute chose, expérimentée ou non. Il est encore différent du déisme, qui postule un être transcendant mais s'éloigne du phénomène religieux.

Wikipedia

C’est déjà plus clair, et ça a le mérite de nous donner des rapprochements concrets, et de le définir par rapport notament à l'athéisme. Alors aux couillons de professeurs universitaires pompeux qui assènent du haut de leurs chaires professorales que Wikipedia c’est de la daube de seconde main, j’aimerais bien leur faire avaler leurs définitions, imprimées sur papier kraft moi. Quoi qu'il en soit, c'est toujours désagréable de refermer le dictionaire, et de ne pas être tout à fait certain d'avoir saisi la signification du mot qu'on y a cherché, alors que c'est normalement à ça qu'il sert...
____________________

1 commentaire:

Paladin a dit…

Grosso modo, l'agnosticisme consiste à considérer le fait suivant : que Dieu existe ou non, nous sommes des êtres trop inférieurs sur tous les plans pour pouvoir le percevoir et/ou le comprendre.

Par conséquent, les voies de Dieu étant impénétrables, totalement hermétiques et carrément invisibles à notre esprit, il nous serait impossible d'affirmer formellement son existence ; simplement pour ces mêmes raisons, Dieu ne pouvant être appréhendé par la science humaine, il nous serait égalament impossible d'exclure totalement sa possibilité.