vendredi 6 juin 2008

Federer - Monfils

Je ne m’intéresse pas beaucoup au sport. Faut dire que je n’y comprends pas grand chose, et que je n’ai moi même rien d’un sportif. D’ailleurs, l’une des expressions qui reviennent fréquemment dans ma bouche figure en bonne place « le sport, c’est dangereux pour la santé », assertion basée sur le fait qu’il l’est en tout cas pour la mienne.

Federer-MonfilsQuoi qu’il en soit, en de rares occasions je suis capable d’apprécier le sport. Le tennis par exemple. Et bah aujourd’hui, je n’ai pas été déçu. Demi-finale Gaël Monfils contre Roger Federer. Et bien le 59e mondial n’a pas fait que se qualifier pour une demi finale contre le numéro un, il est entré sur le terrain pour gagner, et s’il n’a pas remporté la victoire il n’a pas à avoir honte de son jeu. 6/2 5/7 6/3 7/5, 3h05, cette demi-finale nous a offert un magnifique spectacle. Du grand tennis, avec de longs échanges, un jeu technique, et un français qui ne lâche rien à un adversaire pourtant de taille. Certes il a fait quelques fautes, et Federer a souvent eu un jeu simplement parfait. Mais chaque sets ou presque ont été disputés point par point avec acharnement car les deux hommes qui se sont affrontés nous ont sortis leurs meilleurs coups de raquettes.
Monfils«Il y avait la place. J’ai raté mon premier set. Pour l’instant, je suis vraiment déçu. J’ai eu beaucoup de balles de break, notamment au 3e set. Dans le 4e, j’ai mal géré les points importants. Je n’ai pas su hisser mon niveau de jeu (…) Quand je rentre sur le terrain, je ne regarde pas le classement. Mon objectif est de gagner. Et aujourd’hui j’ai perdu. Mon but ultime est de remporter Roland Garros un jour», a expliqué Gaël Monfils au micro de France 2.

Federer«Il a été magnifique tout au long de la quinzaine. Il a un sacré talent, je l'ai toujours dit depuis que je l'ai rencontré pour la première fois à Doha. Enfin il a pu le montrer», a affirmé Roger Federer en hommage à Monfils.


En lire plus :
____________________

7 commentaires:

TheAnswer a dit…

Rappelons au passage que 59e ce n'est pas un classement qui reflète son potentiel et encore moins son talent. Ce petit gars était n°1 mondial junior, et reste le dernier français à avoir gagner Roland-Garros dans cette catégorie. Malheureusement c'est un garçon qui a eu quelques pépins physiques notamment l'année dernière, et jusqu'à très récemment il semblait peiner mentalement à revenir à son niveau.
On espère tous qu'il pourra désormais pratiquer son meilleur tennis dans la continuité de cette quinzaine et nous le trouverons alors à un classement plus approprié pour un tel joyaux, disons dans les 10-12 meilleurs pour quelques années...

TheAnswer a dit…

De plus, je balance un vœu: si seulement nos 4 meilleurs joueurs, Gasquet, Monfils, Tsonga et PHM jouaient de façon régulière au maximum de leur potentiel...
Les joueurs français seraient ce que les joueuses russes sont au tennis féminin: omniprésents dans les classements comme dans les tournois. Et je ne parle même pas de la coupe Davis...

Cramtoks a dit…

C'est un bon petit, il ira loin!

Morigan a dit…

Petit, petit... il fait quand même 1,93m...

TheAnswer a dit…

Petit, c'est affectueux et puis c'est parce qu'il est encore jeune...
Je viens de me rendre compte d'un truc, si on pouvait fusionner Gasquet et Monfils, on obtiendrait le meilleur joueur du monde. Je m'explique, Gasquet est techniquement dans le top3, proche même d'un Federer, mais il a un physique de moule et son talent pur a l'air de lui faire oublier qu'il faut se battre sur un court, d'où son inconstance (je rappelle qu'il était lui aussi n°1 junior devant un fameux Nadal); Monfils au contraire possède une puissance extraordinaire, c'est un très grand défenseur qui se bat sur chaque balle, par contre, il ne maitrise pas (encore!) toute la géométrie du court. Comme Gasquet, son défaut est dû à ses qualités, excellent défenseur, il préfère courir que faire courir, usant son adversaire et finissant par un coup puissant ou simplement incroyable (malheureusement les coups comme ça ne sortent pas tous les jours, sauf peut-être quand on est Federer), bref Monfils ne prend pas suffisamment le jeu à son compte.
Finalement c'est quand même Gasquet qui a le plus à apprendre, et je pense qu'une association en double Gasquet-Monfils pourrait être imbattable, et enrichissante pour chacun d'eux, mais surtout Gasquet comprendrait peut-être comment on doit s'arracher sur chaque balle.
P.S. je suis évidemment un peu caricatural, Monfils ne serait pas arriver là s'il n'était qu'un grand défenseur, il a aussi un super service (normal au vu de son rapport taille-puissance) mais encore assez inconstant par rapport aux 80% de première balle d'un Federer, mais là, celui-ci étant un génie, peut-être ne faut-il pas en tenir compte...^^

Cramtoks a dit…

Là où tu fais fausse route c'est que le double n'est pas un jeu où les talents des deux joueurs fusionnent. Il s'agit avant tout d'être complémentaire. Il y a des grands joueurs de doubles et des grand joueurs de simples, un bon joueur de simple ne fait pas un bon joueur de double et inversement. Associer deux grand joueurs de simples ne fait pas une bonne doublette. Souvent, les grands joueurs de simple, quand ils jouent en double, sont associés à des joueurs dont le niveau est plus irrégulier en simple mais capables de se transcender en double. (Exemple dans les années 90, la paire Raoux-Forget en 96)

TheAnswer a dit…

Je sais que la complémentarité prime sur le talent en double, on le voit avec les jumeaux américains dont je ne me souviens plus le noms, ils ne sont même pas dans le top 100 en individuel mais ils sont les meilleurs, en tout cas les plus réguliers en double.
Mais la paire Gasquet-Monfils est alléchante quand même je trouve, et qui sais si elle ne révélerait pas une super équipe.
Mais surtout, comme je l'ai dit, il est possible que ça soit enrichissant pour eux de travailler ensemble, l'un pouvant apporter beaucoup à l'autre.