vendredi 15 août 2008

Le Chevalier Noir

The Dark Knight
Je suis allé voir The Dark Knight hier au cinéma, et j’ai adoré. Très bon film vraiment. Cela dit, qui aime bien châtie bien, et je vais donc vous livrer mon appréciation nuancée du dernier Batman en date.
Batman aborde une phase décisive de sa guerre au crime. Avec l'aide du lieutenant de police Jim Gordon et du procureur Harvey Dent, Batman entreprend de démanteler les dernières organisations criminelles qui infestent les rues de sa ville. L'association s'avère efficace, mais le trio se heurte bientôt à un nouveau génie du crime qui répand la terreur et le chaos dans Gotham : le Joker...
Allociné
Pour les cotés positifs, il y a le scénario d’abord. TheAnswer m’avait dit qu’il était un peu plus alambiqué que dans le premier, et qu’il mettait du temps à se poser. En effet, c'est le cas, et on peut aussi ajouter qu’il se déroule de manière assez chaotique. Mais étant axé autour du Joker, ce n’est pas vraiment un problème, et personellement j’ai trouvé le déroulement de l’intrigue très bien.

The JokerEnsuite il y a le Joker interprété par le regretté Heath Ledger, et qui incarne à merveille l’essence même du chaos. Sérieusement dérangé et joyeusement cinglé, ce Joker est beaucoup moins bouffon que celui interprété par Nicholson, mais aussi beaucoup plus destructeur. Ce n’est pas un parrain de la pègre un peu cinglé et faisant le pitre, mais un psychopathe imprévisible, violent, grotesque et inquiétant, sans autre but que celui de répandre l’anarchie et le chaos. On retrouve dans cet opus un Joker fantastique.

Rien à dire sur Christian Bale, qui interprète a merveille les rôles de Batman et Bruce Wayne, rien à dire non plus sur Gary Oldman qui interprète un James Gordon épatant. Je note également la présence assez courte Cillian Murphy alias L’épouvantail, Harvey Dentc’est un petit plus très agréable, qui rappelle le quotidien mouvementé de Batman. Et puis il y a Aaron Eckhart, parfait dans son rôle de chevalier blanc, procureur protecteur de Gotham, mais parfait aussi dans son second rôle, celui de Double-face. J’apprécie particulièrement le maquillage numérique dont il a bénéficié. Par ailleurs la transformation de Dent se fait progressivement, on sent le monstre arriver bien avant l’élément déclencheur, ce qui accroit l'attente et le plaisir de le voir apparaitre.


Cela dit, même si c’est un excellent film, il n’est pas non plus parfait, et deux choses m’ont fortement déplu dans The Dark Knight.

Rachelle DawesRachelle : peu importe son importance dans le film, et la manière dont elle a été jouée, ce n’est pas la même actrice que dans Batman Begins, et franchement c’est très pénible. Je déteste quand on nous fait une suite et qu’on ne se débrouille même pas pour que la remplaçante ressemble, ne serait-ce que de loin à la remplacée. Je veux pas savoir pourquoi ils en ont changé et ça m’intéresse pas, c’est juste naze.

Gotham City : c’est un personnage à part entière dans Batman, avec son caractère, et tout ce qui va avec. Dans The Dark Knight, je n’ai jamais eu l’impression que l’action se passait à Gotham. Ce n’est pas le problème du voyage du héro, qui est très bien, c’est juste que j’ai senti pendant le film que les scènes étaient tournées dans une ville américaine tout ce qu’il y a de plus normal, et pas à Gotham. Alors bon, rapprocher ainsi Gotham de la réalité rend le film très présent, très actualité, mais cela ne me plais pas, car quand je vais au cinoche, ce n’est pas pour voir ce que je vois au journal tv. Ce sentiment, on ne l’a jamais dans Batman Begins, alors qu’ici, c’est flagrant dès la première scène (ça part mal). Massacrer Gotham city, c’est mal.


Voilà. Ces deux choses font que ce second opus n’égale pas pour moi le premier, et ce malgré toutes ses qualités. Il est fun, explosif, jouissif, on ne s’ennuie pas une seconde … mais mais mais … un défaut d’ambiance plane sur tout l’ensemble.
____________________

8 commentaires:

Paladin a dit…

Analyse très juste du film. Cependant, la prestation de Ledger à elle seule me donne envie de le préférer au premier.

Morigan a dit…

Le jeu de Ledger est le pilier du film, mais comme le souligne l'une des critiques, il n'est pas toujours à l'écran.

Ou donc sont passée les glauques nuits de Gotham, ses ruelles infames, ses nuages de polutions, son joyeux mélange de vieille ambiance mafieuse et de technologie avancée ? C'est tout cela qui manque cruellement dans The Dark Knight.

Et puis Rachelle, dès qu'on la voit dans ce film, on n'a qu'une envie, c'est que le Joker lui fasse un deuxième sourire au niveau de la carotide... Il ne lui ont confié qu'un seul rôle, mais du coup elle devient tellement fade que ça casse un peu tout.

Bon, à me lire, on va finir par croire que je n'aime pas ce film, alors que ce n'est pas le cas hein...

Lifaen a dit…

C'est vrai que le fait que la Rachelle que nous connaissons ne soit pas la même est particulièrement déroutant et désagréable. Pour Gotham, le fait qu'elle soit moins polluée, moins vielle mafieuse donne l'impression que la ville s'est vraiment améliorée... Erreur !

J'ai beaucoup aimé cela dit.

TheAnswer a dit…

Autant je suis parfaitement d'accord concernant Rachelle, puisque d'une part, j'aime beaucoup Katie Holmes, d'autre part, celle qui la remplace non seulement ne lui ressemble pas, mais est en plus, bien moins agréable à voir à l'écran.

Autant concernant Gotham, mon avis est très différent du tien. Je pense que ce serait une erreur de limiter la ville à son aspect de nuit. Déjà, je trouve que tu exagères en disant qu'on ne voit pas de ruelles sombres etc... sauf que là, il est question d'une ville en plein renouveau, et puis l'intrigue tourne beaucoup autour de l'action de Harvey Dent comme procureur. Et il me semble pas que la fonction d'un procureur, héros lumineux de Gotham, nécessite de travailler de nuit...

Paladin a dit…

Moi c'est l'architecture de Gotham que je trouve changée. Fini le dédale de ruelles coupe-gorge en 3 dimensions transperçées par un réseau de métro aérien, et où tous les espaces aérés sentent l'embuscade. Une ville trop "lisse" comme se plairait à dire TheAnswer s'il partageait mon avis.

TheAnswer a dit…

Je suis d'accord avec ça. Mais prend une avenue avec un métro-aérien: même si la rue est large, l'impression visuelle est chargée d'autant plus parce que ça l'est par 100% de féraille...
Le métro-aérien détruit, la même avenue change forcement du tout au tout et effectivement le même espace semble aéré. Moi je vois rien de bizarre là dedans.
Par contre, peut-être qu'il manque d'édifices caractéristiques de Gotham, on aurait pu voir plus de plan large sur la tour Wayne (là, il n'y en a qu'un il me semble) etc... et le manoir nous manque un peu aussi...

Morigan a dit…

Non mais soyons clair, il manque pas un ou deux édifices caracteristique de Gotham, il n'y en a aucun là. Rien ne rapelle Gotham, et c'est ce qui me chagrine.

Cramtoks a dit…

Toujours pas vu étant donné ma réticence aux batmans...