jeudi 18 octobre 2007

Chocolat chaud

Aujourd’hui, j’ai bu un chocolat chaud.
Ok, vous vous en foutez. Mais c’est très important les chocolats chauds ! Il n’y a rien de mieux quand il fait froid dehors, que de rentrer dans un café (non, pas plouf !) pour boire un bon chocolat chaud…

Quand on tape 'chocolat chaud' dans google on tombe sur des photos de jolies filles

Certains prophètes fous annoncent déjà l’Apocalypse et ses chutes de nécropoles, tandis que l’engourdissement gagne nombre de ceux qui à les entendre sont sensibles aux troubles dans la force. En fait on appelle ça l’automne, et étrangement, ça arrive assez régulièrement… genre tous les ans. Mais forcément, avec la chute de la température, c’est tout de suite plus flagrant. (Attention, Morigan parle météo, qu’est ce qu’il va nous sortir) Toujours est-il que je suis frappé de flémingite aigue, plongé que je suis en quasi permanence dans une torpeur oisive et procrastinatrice (Merci Bernard Werber, j’adore ce mot).

Voilà, tout ça pour dire que je n’ai rien à dire.
____________________

3 commentaires:

Lifaen a dit…

Même littéralement gelé, je ne boirai pas de chocolat chaud...

Paladin a dit…

L'éloge du thé vert avec un carré de chocolat noir, ça me semble pas mal aussi.

Morigan a dit…

Plutot du thé rouge pour moi alors.